Rechercher
  • Lola Cès

BILLET D'HUMEUR : POURQUOI J'AI CHOISI DE LUTTER POUR MOI ET PAS CONTRE MOI

Mis à jour : 7 nov. 2018

Je sais maintenant que je suis grosse et je ne suis plus la seule à le savoir, tout mon entourage le sait et cette donnée fait désormais partie de nos discussions de manière plus ou moins quotidienne.


Alors qu’est-ce que ça a changé ? Tout et rien à la fois.


Ca n’a rien changé sur ma manière de me regarder mais pourtant ça a tout changé.


Maintenant je sais, maintenant je vois. Je vois à quel point la réalité d’une grosse est à quelques centimètres de décalage de celle des autres, (encore et toujours ces centimètres...). Je commence à remarquer ce que je n’avais jamais vu, à entendre ce que je n’avais jamais entendu : les remarques, les regards, les pensées, les philosophies de chacun et surtout je fais connaissance avec ce mot qui vient d’entrer dans le dictionnaire : la grossophobie.


Chacun y va de son avis, le pourquoi on « devient gros », le « si tu voulais vraiment tu pourrais changer », le « mais toi c’est pas pareil ».

C’est fou comme le fait d’être grosse pour les autres émane d’une volonté, ou plutôt d’une non-volonté… Franchement, pensez vous que si nous avions le choix on choisirait d’être gros ? Mais oui, tout le monde le sait, la vie est plus simple quand on est gros, pour tout, le travail, s’habiller, se sentir jolie, normée… Evidemment que non … je suis grosse parce que c’est moi, pas parce que je l’ai choisi et pas parce que je n’ai pas la volonté ou la force de maigrir.


Je pourrais certainement maigrir mais pour ça, je devrais m’imposer un régime alimentaire invivable.

Imaginez vous, vous êtes mince et vous devez prendre 30 kilos. Ce que vous devriez faire pour arriver à prendre ces kilos serait anti-naturel et insupportable pour vous. Il faudrait se baffrer, ignorer ses douleurs au ventre, aller contre sa nature en permanence, y penser à tous les repas (et donc 3 fois par jour), manger deviendrait une obsession.

Et tout ça sans certitude que ça marche.


Alors est-ce que moi je dois me battre contre moi-même, contre ma nature ?


Je décide que non, je décide de me battre pour moi et pas contre moi, et je sais maintenant pourquoi j’ai commencé ce blog, je l’ai fait parce qu’une infime partie de moi a la naÏveté de croire que je peux participer à un changement, celui qui ferait qu’être gros n’est pas un problème, une société rêvée où les différences seraient des forces, les particularités, des valeurs ajoutées et une société où la liberté serait au centre.

  • White Instagram Icon
  • White Facebook Icon
  • Blanc Icône YouTube
  • White Twitter Icon

© 2018 by Lola Cès